Juste Danielle …

DANIELLE DARRIEUX

.

.

.

.

Suite au départ de cette Grande Dame, car nous n’en doutons point s’en est une tant par son âge que par sa beauté, tant par sa grâce que par SES talents, j’ai eu envie de la (re)découvrir à travers ses mots, à travers ses pensées.

.

.

Je vous invite à me suivre pour une jolie promenade !

.

.

.

.

.

.

Je suis née le jour même où partout en France on vend du muguet.

.

Danielle Darrieux

.

.

.

.

Le succès, c’est un mystère, j’ai réussi peut-être parce que mon personnage n’était pas courant sur les écrans : je veux dire par là que je n’étais simplement qu’une jeune fille, alors que les autres gamines de quatorze ans jouaient déjà à la vamp.

.

Danielle Darrieux

.

.

.

.

La défense de la planète est d’ailleurs le seul mouvement militant qui me passionne.

.

(En 1990, lors d’une interview télévisée accordée à la journaliste Eve Ruggieri.)

.

Danielle Darrieux

.

.

.

.

Aimer et être aimer, c’est la seule chose intéressante de l’existence (. .. ) c’est pas l’argent ! L’argent, c’est fait pour être dépensé !.

.

Invitée du « Choix de Yves Calvi » le 31/12/2010

Danielle Darrieux

.

.

.

.

Je suis une vraie sauvage. Je n’aime que la nature et la famille en vérité alors même que je fais un métier public, c’est ça qui est drôle. Je fais une grande séparation entre ma vie privée et ma vie publique.

.

(en 1990, lors d’une interview télévisée accordée à la journaliste Eve Ruggieri)

Danielle Darrieux

.

.

.

.

Je n’apprends jamais rien à l’avance (. .. ) Je fais du mieux que je peux et quand je rentre chez moi, c’est fini, c’est oublié.

.

(Dans un entretien de 1968)

Danielle Darrieux

.

.

.

.

Tourner, tourner beaucoup pour devenir vedette et avoir mon nom en gros sur les affiches. Si je parviens au titre de grande star, cela prouvera que j’ai bien servi le cinéma.

.

(En 1931, à la sortie de son premier film, Le Bal.)

Danielle Darrieux

.

.

.

.

On en apprend tous les jours, c’est merveilleux d’avoir une vie longue. Je suis une très bonne vivante, j’aime bien boire mon petit whisky le soir.

(En 2006, au micro de Michel Cohen-Solal)

Danielle Darrieux

.

.

.

.

Je suis une actrice légère, je ne suis pas une femme légère.

.

– Danielle Darrieux –

.

.

.

.

J’ai bien abusé de la vie !.

.

(Paris Match N°2803 (6 février 2003)

Danielle Darrieux

.

.

.

.

L’argent, c’est bon d’en gagner pour le dépenser. Je claque tout, je donne, je fais n’importe quoi.

.

Paris Match N°2803 (6 février 2003)

Danielle Darrieux

.

.

.

.

J’ai été une star ! Ce qui ne veut absolument rien dire. Je suis comme les oiseaux, ce qui m’est tombé dessus, je l’ai pris, sans le refuser, ni faire des pieds et des mains pour l’obtenir.

.

.

Elle N°2964 (21 octobre 2002)

Danielle Darrieux

.

.

.

.

Jeune, jamais je n’aurais imaginé être vivante en 2000.

.

Le Journal du Dimanche N°3121 (5 novembre 2006)

Danielle Darrieux

.

.

.

.

J’ai tourné beaucoup de navets. Quelques photos de mes mauvais films suffisaient à mon bonheur, heureusement que personne ne m’obligeait à les voir !.

.

Elle N°2964 (21 octobre 2002)

Danielle Darrieux

.

.

.

.

Merci Madame Darrieux ❤️

Publicités