France/Rentrée scolaire 2016-2017 : les principales nouveautés

World Vision

 

 Quels sont les principaux changements annoncés pour l’année scolaire 2016-2017, qui débutera jeudi 1er septembre avec la rentrée des classes ? D’abord la réforme du collège, ainsi que celle des programmes du CP jusqu’à la 3e. Mais aussi des nouveautés pour développer le numérique, qui concernent les élèves de tous les niveaux, et des mesures de sécurité renforcées. Les grandes lignes des nouveautés, à destination des élèves et de leurs parents, sont détaillées lundi 29 août par la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem.

Lire :   Vacances scolaires 2016 et 2017 : les dates officielles des zones A, B et C

Le collège réformé

La réforme du collège, qui a fait débat depuis sa présentation au printemps 2015, plafonne les horaires à 26 heures par semaine pour les élèves. Elle permet à chaque établissement d’allouer de manière autonome 20 % des horaires à du travail en petits groupes…

View original post 714 mots de plus

Publicités

Tu me demandes à quoi je pensais (Kenneth Rexroth)

Arbrealettres


Tu me demandes à quoi je pensais
Avant que nous ne soyons amants.
La réponse est simple.
Avant de te rencontrer
Je n’avais rien à quoi penser.

***

You ask me what I thought about
Before we were lovers.
The answer is easy.
Before I met you
I didn’t have anything to think about.

(Kenneth Rexroth)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

Illustration: Otto Mueller

View original post

Le choix (Ismaïl Kadaré)

Arbrealettres


Le choix

Tu as pleuré, puis tu m’as dit à voix étouffée
que je te traitais comme la dernière des prostituées.
Je n’ai pas prêté attention à tes larmes;
sans le savoir, pourtant, je t’avais rendu les armes.

Un beau matin, j’ai rouvert les yeux
sur un monde vide; tu étais partie sans dire adieu.
Ce que j’avais perdu, je l’ai alors compris.
Ce que j’avais gagné, je l’ai réalisé aussi.

Mon chagrin neuf resplendissait comme un saphir;
comme l’éclat du jour finissant, mon bonheur s’assombrissait.
Entre les deux je ne savais lequel choisir,
tant l’un et l’autre de beauté rivalisaient.

J’ignorais que ces trésors ont le pouvoir
de répandre en même temps la lumière et le noir,
qu’ils contemplaient tous deux ma joie
de vivre, et à la mort me faisaient songer cent fois.

(Ismaïl Kadaré)


Illustration: Marie-Pierre Kuhn

View original post

La légèreté

La tentation d'écrire

La légèreté, elle est partout, dans l’insolente fraîcheur des pluies d’été, sur les ailes d’un livre abandonné au bas d’un lit, dans la rumeur des cloches d’un monastère à l’heure des offices, une rumeur enfantine et vibrante, dans un prénom mille et mille fois murmuré comme on mâche un brin d’herbe, dans la fée d’une lumière au détour d’un virage sur les routes serpentines du Jura, dans la pauvreté tâtonnante des sonates de Schubert, dans la cérémonie de fermer lentement les volets le soir, dans une fine touche de bleu, bleu pale, bleu-violet, sur les paupières d’un nouveau-né, dans la douceur d’ouvrir une lettre attendue, en différant une seconde l’instant de la lire, dans le bruit des châtaignes explosant au sol et dans la maladresse d’un chien glissant sur un étang gelé, j’arrête là, la légèreté, vous voyez bien, elle est partout donnée.
Christian Bobin 

View original post

Pourquoi les réseaux sociaux peuvent nous rendre malheureux ?

Matière à Réflexion …. Merci à Vous, Bachir !

Pépites

facebook-vivre

Tout a commencé en lisant un excellent article sur le site du magazine ChEEk intitulé : Pourquoi Facebook et Instagram font-ils de nous des losers ?.

Dans cet article, la journaliste Julia Tissier explique que les réseaux sociaux peuvent nous rendre malheureux.

Le spectateur est souvent seul et désœuvré face à la comédie qui est jouée sur le théâtre des réseaux sociaux.

Pour le psychologue Sebastien Dupont :

“Face à des gens qui ont plein d’amis, plein d’activités, on dévalorise son propre capital social alors même qu’il était satisfaisant (…) 

Comme dans les films, on ne voit jamais le héros se brosser les dents, on le voit au top, à 19 heures, sur la plage, avec une lumière de crépuscule, en train de siroter un cocktail.”

Bien sûr, Facebook n’est pas le seul réseau social à être ainsi montré du doigt. Instagram aussi nous culpabilise

Et lorsqu’on navigue sur…

View original post 580 mots de plus