Cycle Fernandel

Et pour passer une bonne soirée, quelques photos du « Fernand d’Elle » 😉

Les photos du cinéma

«Je ne te dis pas que tu es un bon à rien, je te dis que tu es mauvais en tout! (Fernandel- Le Schpountz)». Fernandel fut un comédien exceptionnel, capable de tout jouer avec le même bonheur. Il savait interpréter allègrement tous les sentiments: la crainte, la pitié, l’affirmation, l’interrogation, la colère, l’humour. ‘Le schpountz’ de Marcel Pagnol est une démonstration de son immense talent. Il enchaîna des succès dont l’écho résonne encore dans les coulisses du cinéma. L’affirmation dans ‘Le Petit Monde de don Camillo’ de Julien Duvivier en 1952. la pitié dans ‘La Vache et le Prisonnier’ d’Henri Verneuil en 1959. La crainte dans « La Cuisine au beurre’ de Gilles Grangier en 1963. Pour les autres sentiments il y a le choix parmi ces 30 scènes extraites de ses meilleurs films.

View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s