Pudeur

Une pensée que j’aime beaucoup …

La tentation d'écrire

Il y a toujours une étrange pudeur sous la peau de l’écriture.

Didier Celiset

View original post

Publicités

2 commentaires sur “Pudeur

  1. loisobleu dit :

    Au soir de cette journée, bien des mots se sont donnés à la plume dans des baisers d’encre peinte. Du chevalet au clavier, je ne compte pas les allées-venues entre les deux, posant sur le support de la toile que des envolées d’amour. L’atelier n’étant plus depuis longtemps qu’un espace de peau et quelle peau, que je peux parcourrir à ma guise au plus secret de son intense pudeur. La musique qui m’accompagne forme un voile vaporeux, que le vent gonfle, déplace, fait monter, entraîne en glissade ou conduit à plonger dans cette retenue sans égal, où rien de l’intime ne fait d’autre acte que celui de libérer la vraie nature de l’âme. Le Beau est conçu de pudeur.

    J’aime énormément, moi aussi, cette pensée et t’en remercie mon Idéelle

    N-L 25:01:16

    • loisobleu dit :

      Je ne découvre rien de savoir que tu as aimé, bien plus important, je te trouve matière vivante de l’esprit inspirateur qui se tient silencieux dans la pudeur. Matérialisant le créé en tnt qu’acte et non comme une formule parmi d’autres. L’entité est.

      C+B+B+C

      N-L

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s