AU FIL DE L’Ô

Initialement publié sur Niala-Loisobleu :
AU FIL DE L’Ô Pris entre les petits-bois les yeux des fenêtres clignent des carreaux. Je sais ta présence mais ne donne pas quitus au rideau qui nous opaque. La transparence qu’il affiche retient trop du vécu des instants sans jambes.C’est court la vie. En laisser s’égarer l’essentiel n’est pas donner… Continuer la lecture AU FIL DE L’Ô