TRANCHES DE VIES (1)

Le monde est dans tes yeux ...

TRANCHES DE VIE (1)

… En cette fin de journée, je croise la maman d’un camarade de classe de ma fille … Nous discutons de nos enfants tout en les regardant jouer ensemble ….

« Je crois que mon fils aime beaucoup votre fille ….

– elle aussi apprécie beaucoup votre fils, nous en parlions justement avec ses frères dernièrement, un léger lapsus qui nous en a dit un peu plus sur l’attirance qu’elle éprouve pour lui …

– Vous savez, il m’a dit « Maman, je n’ai jamais aimé avant ! », je lui ai demandé pourquoi il disait cela ….. « Parce que je n’ai jamais ressenti tout ce que je ressens en ce moment  »

– Comme c’est mignon !

– et puis il m’a demandé « Maman, tu crois que je devrais lui dire que je l’aime beaucoup ? », « c’est à toi de voir, selon ce que tu ressens … » « Finalement…

View original post 47 mots de plus

Magazine MONSIEUR

J’ai découvert dernièrement, tout à fait par hasard, un magazine de mode destiné aux Messieurs… « MONSIEUR » … Absolument pas le type de magazine que je « fréquente », mais sa couverture (numéro d’oct. nov 2014) a retenu toute mon attention. Je vous laisser juger sur photo …

IMG_5554-1.JPG

Illustration de Floc’h « Le Labyrinthe »

Numero avec un dossier qui a éveillé ma curiosité : « Chercher LA FEMME »

Je vous partage ci-après, l’édito et ne manquerai pas dans les jours qui viennent de partager un peu plus sur le regard dudit magazine sur LA FEMME.

« EDITO

Derrière chaque grand homme, il y a une femme. Si l’on fait abstraction du sexisme un peu malvenu aujourd’hui et qu’on se place dans une autre perspective, celle de la reconnaissance, du respect, de l’admiration, de l’amour même, on ne peut qu’admettre le bien-fondé de la remarque. D’un simple point de vue biologique d’ailleurs, derrière chaque homme il y a une femme.

Cette thématique, nous l’avons choisie en ayant un coup de foudre arristique pour le labyrinthe de Floc’h. C’est cette oeuvre qui nous a donné l’envie de parler des femmes de nos vies (…)

Dans la mythologie grecque, il fallait sortir du labyrinthe, dans la vie pour trouver la femme (idéale), il faut réussir à rejoindre le centre du dédale de buis … Une sorte de labyrinthe inversé. Un parcours initiatique.

François-Jean DAEHN »

RETOUR SUR IMAGE

Comment rendre hommage à NOS poilus en ce 11 novembre … ?

Au fil des années réapparaissent, encore et toujours les mêmes mots ….

Ce matin, j’ai eu la chance de lire un Hommage qui sonnait vrai, qui donnait sincère, UN AUTRE HOMMAGE !!

J’ai plaisir à le partager ici, j’ai plaisir à te remercier Alain !!

IMG_5559.JPG

RETOUR SUR IMAGE

Sous la jupe de ce petit matin

avant que l’accordéon se soit levé

le premier murmure du jour m’a traversé les yeux d’un retour sur image

envoyée d’un clairon

Un air de train qui siffle

en portant le temps

des chants qui défilent

le bruit d’une eau qui coule

les ailes d’un oiseau qui bougent

au souvenir de la bataille

Je pense

à ceux qui sont morts l’amour au coeur en plein choeur de la haine meurtrière

J’ai vécu l’inconnu de leur bonheur

les maisons de mon enfance avaient toutes un obus sur la cheminée

fiancé ou marié au globe d’une fleur d’oranger en deuil

Ma Lorraine retournée

ensevelissait vivant la seule raison d’être

Je pense que ceux-là

séparés

dans leurs tranchées

ont du en rêver plus souvent

qu’ils ne l’ont vécu collé-serré

leur amour

Cet autre matin

me fait rage

d’un champ de corps de garde

en croix blanches

Mourir d’aimer

uni vers celle

qu’on a jamais sortie de sa pensée

quelque côté qu’on ait été de la couleur de son uniforme

c’est l’intolérable contre-amour

qui ne doit pas de quelque façon que ce soit être imposé à la vie

L’amour est à vivre de son vivant

sans aboutir sur le souvenir d’un inconnu

Vieux souvenir d’une blessure non éteinte

un jour d’armistice

entre les Hommes

c’est que le rien qui veut toujours la place de tout..

Niala-Loisobleu

11 Novembre 2014

IMG_5558.JPG