UN JOUR, UN TEXTE # 121

EN VIEL ESM OTS

VENDREDI 5 SEPTEMBRE

ATTENTE

Ne pas pouvoir dormir manger peu
commencer à parler tout seul
ne pas oser aller dans certains lieux
où l’on alla ensemble
revenir à la maison en espérant trouver
un mot de toi
à chaque bruit des escaliers
imaginer que c’est toi
penser à toi tout le jour
et une partie de la nuit
contracter les mâchoires désormais depuis
plus d’un mois
me surprendre la nuit à sourire
en parlant avec toi, qui
n’es pas là

Carlo BORDINI (né en 1938)
Poème inédit en France
Traduit de l’italien par Olivier Favier

View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s