Maurice Chappaz – Poème (1966)

BEAUTY WILL SAVE THE WORLD

Maurice ChappazJe voudrais que les baisers
remplacent les chants d’oiseaux.
Qu’ils pépient dès l’aube
sur tes joues, tes paupières.
Je voudrais que la nuit
remplace le jour,
que la prière
remplace le travail,
que le silence
remplace les paroles.
Je voudrais que l’éternité
remplace cette vie
ne serait-ce qu’un instant.

***

Maurice Chappaz (Lausanne, Suisse 1916-2009)Tendres campagnes (1966)

View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s