DIRE CE QU’ON NE PENSE PAS DANS DES LANGUES QU’ON NE PARLE PAS : UN THEATRE TOTAL A COUPER LE SOUFFLE

INFERNO

direcequonnepensepas_fredvaillant1400x975

Correspondance à Bruxelles.
« Dire ce qu’on ne pense pas dans des langues qu’on ne parle pas » CREATION / Texte Bernardo Carvalho / Mise en scène d’Antônio Araùjo / Cie Teatro da Vertigem / Théâtre National de Bruxelles / 68e Festival d’Avignon

C’est dans le cadre de « VILLES EN SCENES/CITIES ON STAGE » projet européen porté par cinq théâtres en Europe dont le Théâtre National à Bruxelles, que cette sixième création a été confiée au metteur en scène brésilien Antônio Araùjo, figure majeure en Amérique Latine et bientôt en Europe, si l’on en juge par sa remarquable création au mois de juin à Bruxelles et cet été au Festival d’Avignon.

Ce qui caractérise le théâtre d’Antônio Araùjo, c’est son travail hors des institutions théâtrales et des scènes classiques. Il s’accapare des lieux improbables chargés d’histoire et d’émotions pour privilégier un rapport direct avec le public et susciter la…

View original post 494 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s