Grand Prix du Roman de l’Académie Française

 

QU’EST CE QUE LE GRAND PRIX DU ROMAN DE L’ACADEMIE FRANCAISE ?

 

Le grand prix du roman est un prix littéraire français, créé en 1915, décerné chaque année par l’Académie française (par un jury composé de douze membres de l’Académie)  au mois d’octobre. Il ouvre traditionnellement la saison des prix littéraires français.

Durant les trois premières années, ce prix récompense à deux reprises l’ensemble d’une œuvre littéraire avant d’être attribué par la suite à une œuvre originale publiée dans l’année en cours.

Ce prix est considéré, avec le grand prix de littérature, comme l’un des plus prestigieux décernés par l’institution. Son montant actuel est de 7 500 euros.

 

 

LE GRAND PRIX DU ROMAN DE L’ACADEMIE FRANCAISE 2013

Christophe ONO-DIT-BIOT

« Plonger »

 

 

christophe Journaliste et écrivain, Christophe Ono-dit-Biot est né en 1975. Agrégé de Lettres, il est directeur adjoint de la rédaction de l’hebdomadaire Le Point, où il est notamment en charge des pages Culture. Écrivain, il a déjà publié quatre romans : Désagrégé(e) (2000), prix La Rochefoucauld, Interdit à toute femme et à toute femelle (2002), Génération spontanée (2004), prix de la Vocation, Birmane (2007), prix Interallié.

 

PLONGER

 

«Ils l’ont retrouvée comme ça. Nue et morte. Sur la plage d’un pays arabe. Avec le sel qui faisait des cristaux sur sa peau.»
Un homme enquête sur la femme qu’il a passionnément aimée. Elle est partie il y a plusieurs mois, pour une destination inconnue, le laissant seul avec leur petit garçon.
Elle était artiste, elle s’appelait Paz. Elle était solaire, inquiète, incroyablement douée. Elle étouffait en Europe.
Pour son fils, à qui il doit la vérité sur sa mère, il remonte le fil de leur amour – leur rencontre, les débuts puis l’ascension de Paz dans le monde de l’art, la naissance de l’enfant – et essaie d’élucider les raisons qui ont précipité sa fin.
Des trésors de la vieille Europe aux mégapoles du Nouveau Monde, du marbre des musées au sable des rivages où l’on se lave de tout, Plonger est l’histoire d’un couple de notre temps. En proie à tous les vertiges d’une époque où il devient de plus en plus difficile d’aimer.

 

plonger_christophe_ono-dit-biot    EXTRAIT

 » Du mieux que je peux …

Tout a commencé avec ta naissance. Pour toi.

Tout a fini avec ta naissance. Pour nous.

Moi, ton père. Elle, ta mère. Ta vie fut notre mort. La mort de ce nous, cette entité de chair et dâme qui avait

présidé à ta naissance : un homme et une femme qui saimaient.

La vérité, ça nexiste pas, comme tous les absolus quon natteint jamais.

Je ne peux te donner que ma vérité. Imparfaite, partiale, mais comment faire autrement ?

Il manquera toujours sa vérité à elle, sa version des faits, son ressenti, son timbre de voix si elle pouvait encore te

parler, ses gestes, son style si elle avait choisi de técrire.

Mais que je sache, concernant lultime période de sa vie, elle na laissé aucune bande, aucun enregistrement, ni

lettre ni cahier. Rien, mais cest peut-être déjà beaucoup, que ces tableaux cousus de fil bleu. Dans la profondeur

desquels il faudra un jour que tu lises … »

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s